Tout savoir sur le Romarin (Rosmarinus officinalis)

Vous avez pu découvrir au printemps notre nouvelle collection dans les articles : tout savoir sur une plante.


Au mois de mai, nous avons parlé du thym et au mois de juin, de la Mélisse. Cette fois-ci, ce sera au Romarin de révéler ses secrets.


Vous allez donc ce mois-ci découvrir le Romarin avec son histoire, ses bienfaits, sa forme galénique et comment l'utiliser.


C’est parti, je vous emmène avec moi pour cette belle balade autour du Romarin.




Noms vernaculaires du romarin


Herbe aux couronnes, herbe aux troubadours, encensier, arbre de Marie, rose marine, rose des marins. Étymologiquement, “ros” suivi de “marinus” pourrait signifier “la Rose de Marie” , et “officinalis” signifie “médicinal”. Il s’agit de la seule espèce du genre Rosminarus.


Botanique et romarin


Le romarin est un arbrisseau touffu de 1 à 2 mètres, toujours vert et très rameux. Il pousse de manière spontanée sur les collines arides et calcaires de la région méditerranéenne, caractéristique de la végétation du maquis et de la garrigue. Le Romarin ne tolère pas les excès d’humidité mais résiste aux embruns venant de la mer, il est rustique (résiste à -20°C) et aime le plein soleil.


Les feuilles sont persistantes et opposées, entières, étroitement lancéolées, à bords réfléchis et à pubescence tomenteuse blanche sur la face intérieure (nombreux poils tecteurs). Les deux épidermes disposent de poils sécréteurs. Ces feuilles dégagent leur agréable parfum lorsqu’on les froisse.


Les fleurs sont axillaires à corolle labiée, de couleur bleu pâle à bleu-violet clair avec des ponctuations violettes, disposées en grappes courtes à l’extrémité des rameaux. Le fruit est un tétrakène brun et luisant.


En Herboristerie, la plante sèche est proposée sous forme de fragments des rameaux plus ou moins cylindriques, ligneux. Les feuilles sont de couleur vert grisâtre et il y a parfois présence de calices de la fleur. L’odeur est très aromatique, presque camphrée, rappelant un peu l’encens. La saveur est âpre et aromatique, amère, un peu piquante.



Histoire du romarin


Très prisé par les Anciens, le romarin n’a pourtant pas joué de rôle majeur dans la médecine. Associé à un certain nombre de rites funéraires égyptiens et grecs, il permettait d’accompagner le défunt dans l’au-delà, en gage d’immortalité. Les Romains le portaient en couronnes - d’où son surnom d'herbe à la couronne, coronarius - pour les décès, les mariages et favoriser l’intellect des étudiants.


À l’état naturel, c’est surtout au Moyen- ge qu’on lui reconnaît des propriétés médicinales. Les Arabes auraient été les premiers à avoir distillé le romarin au 16ème siècle.


Au 17ème siècle, on fait un grand usage de la célèbre “eau de la Reine de Hongrie”, qui selon la légende aurait transformé en 1370 une princesse septuagénaire paralytique et goutteuse en une séduisante jeune fille qui fut demandée en mariage par un roi de Pologne. Louis XIV en fit usage lui aussi pour soulager les rhumatismes.



Les principes actifs du romarin


● Huile essentielle (1 à 2,5%) à plusieurs constituants dont le bornéol, le cinéole, le camphrène et le camphre à plus ou moins grande quantité.

● Flavonoïdes : genkwanine, lutéoline, diosmétine, apigénine…

● Acides phénols : acide rosmarinique

● Diterpènes phénoliques tricycliques : rosmaridiphénol, acide carnosolique (= acide carnosique), rosmadial, carnosol (= picrosalvine), rosmanol

● Polysaccharides acides (6%)

● Triterpènes et stéroïdes : acide oléanolique, dérivés de l’acide ursolique

● Vitamines

● Minéraux



Propriétés du romarin en phytothérapie


● Stimulant général, stimulant du système nerveux central

● Antispasmodique

● Antioxydant

● Digestif (cholérétique, cholagogue, hépatoprotecteur, carminatif)

● Anti-inflammatoire

● Antiviral, antiseptique

● Antitumoral

● Hypocholestérolestérolémiant

● Antalgique

● Diurétique

● Diaphotérique

● Emménagogue


Contrairement à l’aspirine, le romarin ne fluidifie pas le sang et n’irrite pas la muqueuse stomacale.


Aromathérapie


Il y a 3 chemotypes pour l’huile essentielle de Romarin, principalement dus à l’origine géographique de la plante.


  • Chemotype à camphre : originaire de France et Espagne principalement, moins fortement antiseptique mais agit davantage sur le système neuromusculaire

  • Chemotype à verbénone et acétate de bornyle : originaire de Corse, efficace pour les problèmes digestifs et hépatiques mais neurotoxique et responsable d’avortements à fortes doses

  • Chémotype à 1,8-cinéole et alpha-pinène : originaire du Maroc et de Tunisie, il est plus expectorant.

Hydrolat de romarin


Il est indiqué dans les cas suivants :


  • hépatite ;

  • cure de detox ;

  • fermentations intestinales ;

  • douleurs abdominales avec ballonnements ;

  • bronchite ;

  • asthme ;

  • rétention d’eau ;

  • acné ;

  • peau terne et flasque ;

  • cellulite ;

  • peau mixte ;

  • prise de poids (avant les règles notamment) ;

  • troubles métaboliques en préménopause ;

  • manque d’énergie ;

  • hypotension ;

  • rhinite (en particulier d’origine allergique) ;

  • fatigue intellectuelle ;

  • difficultés de mémoire et de concentration ;

  • manque de motivation ;

  • pessimisme ;

  • manque de clarté ;

  • chute des cheveux ;

  • pellicules, etc.

Pour bénéficier des propriétés de l’hydrolat de Romarin à verbénone, il est conseillé d’en prendre une cuillère à café dans un verre d’eau tiède. Il peut être complété avec d’autres hydrolats selon les besoins. Prenez conseil auprès de votre naturopathe ou pharmacien pour obtenir des conseils personnalisés.


Une cure de 40 jours, à raison d’une cuillère à soupe dans un litre d’eau des source à boire au fil de la journée permet de réaliser une cure dépurative.


En application locale

Il est possible de le vaporiser directement sur la peau notamment en cas d’acné. Dans les cas de congestion des voies respiratoires hautes (les sinus), on peut appliquer une compresse chaude sur le front et la poitrine.


Les jours où il est difficile de se réveiller, vaporiser le visage et les avant-bras. Il est tonique. Même chose lors des périodes intensives d’un point de vue intellectuel, comme pendant les examens.


Contre-indications

Il est déconseillé pendant la grossesse et pour les enfants de moins de 3 ans.


Gemmothérapie


À partir des jeunes pousses du Rosmarinus officinalis.


  • Tonique, chlorétique, meilleur protecteur du foie que la plante adulte, régénérant (cholécystite, lithiase, colite, ...)

  • Allergies traînantes (foie faible)

  • Protège du vieillissement (cerveau, prostate, impuissance)

  • Stimulant nerveux (fatigue, tristesse)

  • Associations possibles avec les bourgeons de séquoia, chêne, cassis, bouleau pubescent, noisetier pour la prostate

Posologie du romarin


Infusion : 2 cuillère à soupe de romarin séché pour 1L d’eau, 2 à 3 tasses de tisane par jour. Pour une sensation de bon état de forme pendant la journée, également antidépressif qui vient en aide aux personnes surmenées et fatiguées.


Bains stimulants, apaisant des rhumatismes : ajouter 1L de décoction à l’eau du bain.


Gemmothérapie : utilisé comme antioxydant, agit principalement sur le foie.

- Macérat glycériné dilué 1DH : 20/30 gouttes 3 fois/jour, ou 50/100 gouttes 1 fois/jour

- Macérat glycériné concentré : 2/3 gouttes 3 fois/jour, ou 5/10 gouttes 1 fois/jour


Aromathérapie : Huile Essentielle de romarin camphré, en massage de zones douloureuses, 5 gouttes 3 fois/jour dans un peu d’Huile Végétale


Lotion pour le visage : tamponner le visage avec un gant de toilette bien imprégné pendant 2 à 3 minutes, puis rincer. En cas de peau délicate, sèche ou fragile, il est peut-être nécessaire de nourrir ensuite avec une huile végétale.


Les recettes avec le romarin


Infusion : Mélange régénérant pour le foie : 25g de romarin, 25g de thym, 25g d’artichaud, 25g de réglisse. Utiliser 1 à 2 cuillères à soupe du mélange pour 1L d’eau. Ne pas donner à des personnes souffrant d’hypertension.


Lotion pour le visage : 1H avant la toilette, faire tremper une branche de romarin dans un verre d’eau tiède


Lotion capillaire : mettre 10 à 20 branches de romarin dans 1L d’eau de source (non calcaire). Porter à ébullition pendant 10 à 15 minutes puis laisser infuser toute une nuit. Filtrer et ajouter 100mL de vinaigre de cidre


Teinture-Mère : récolter le matin à la rosée un bouquet de 7 à 8 rameaux de romarin, de 15cm de longueur. Rejeter les tiges dures et placer les feuilles et les fleurs dans un bocal de 500mL sans trop tasser.

Recouvrir d’alcool à 45° ou 65° selon la disponibilité, fermer le bocal, étiqueter et ranger à l’obscurité pendant 3 semaines en remuant le bocal de temps en temps.


Cataplasmes pour les entorses, coups, douleurs articulaires : faire bouillir une poignée de feuilles de romarin dans du vin rouge pendant 10 minutes, égoutter et les écraser. Étaler cette pâte sur un linge à appliquer sur les zones sensibles.


Eau de la Reine de Hongrie : dans un flacon de 250mL, verser 150mL d’hydrolat de romarin, 50mL d’hydrolat de lavande et 50mL d’hydrolat de rose. Sans hydrolat, faire une décoction de ces plantes dans les mêmes proportions et mettre en bouteille à chaud. Cette eau se conserve au réfrigérateur environ 15 jours, à utiliser sur le visage le soir après la toilette.


Contre-indications du romarin


Effets secondaires:

  • Hypertension

  • Asthme

  • En inhalation : bien toléré même à long terme

  • A haute dose, avec feuilles à taux élevé en Huile Essentielle : coma, spasmes, vomissements, gastro-entérite, saignement utérin, irritation des reins, oedème pulmonaire, mort.

  • Si surdose d’Huile Essentielle : convulsion, épilepsie, irritation gastro-intestinale, dommages aux reins, empoisonnement, …

  • En externe : photosensibilité, dermatite, erythème

Contre-indications:

Épilepsie

Grossesse et allaitement surtout pour les Huiles Essentielles, mais OK en culinaire

Jeunes enfants

Limiter la consommation en cas d’hyperthyroïdie


Interactions médicamenteuses :

Anticonvulsivants, antiépileptisants

Hypotenseurs et hypertenseurs

Augmente l’accumulation de la doxorubicine et de la vinblastine (anticancéreux)


Mot de la fin


Mon article ne remplace pas la visite chez le médecin traitant. N'hésitez pas à demander conseil à votre naturopathe afin d'être bien accompagné.



J’espère que mon article vous a plu et je vous dis à la semaine prochaine.


"Votre corps est votre véhicule le temps de ce voyage dans le monde physique. Les maladies et les faiblesses vous enferment à l'écart de la vie, alors que la santé et la vitalité vous immergent en elle. Appréciez votre aventure vers la santé. C'est bien plus gratifiant que vous ne pouvez l'imaginer."
Extrait du livre "Le miracle de la détoxication" du Dr. Robert Morse

Catherine Milly de Rita formation


#urbanjungle #vert #bio #plantas #gardening #planteverte #e #printemps #botanique #naturel #photographie #arbres #plantesmedicinales #naturopathie #phytotherapie #naturopathie #naturopathe #bienetre #sant #santenaturelle #nature #sante #naturo #alimentationsaine #naturopathy #nutrition #phytotherapie #aromatherapie #health #healthyfood #bienetreaunaturel #naturel #healthy #vegan #bio #alimentation #developpementpersonnel #huilesessentielles #medecinedouce #detox #healthylifestyle #prendresoindesoi #holistique #yoga #mangersain #bien #tre #plantesmedicinales #d #hygienedevie #plantes #meditation #naturopath #sophrologie #e #relaxation #medecinenaturelle #reequilibragealimentaire #mangermieux #m #mangersainement #r #naturopathicmedicine #herboristerie #viesaine #alimentationequilibree #t #motivation #naturelle #energie #sport #alimentationvivante #massage #faitmaison

#mélisse #formationàdistancedenaturopathie #formationenlignenaturopathie #romarin