Installer le Hygge chez soi pour bien finir l’hiver

Nous sentons approcher tout doucement l’arrivée du printemps avec les jours qui commencent à se rallonger.


Mais l’hiver est encore là pour quelques temps, rien de mieux que le Hygge pour nous accompagner en cette fin de saison. Ce sera votre survie hivernale !


Cet art du bien-être pour bien vivre peut être adopté pendant toute l’année.


Pour ma part, le Hygge danois est un indispensable pour un mode de vie naturo ! Prendre soin de soi est primordial !⁣⁣


Je vous laisse découvrir cet art de vivre à travers mon article.




Avant de commencer, je vous recommande le livre de Malene Rydahl “ Heureux comme un Danois: Les 10 clefs du bonheur “, le livre de Louisa Thomsen Brits “ Hygge le bien-être à la Danoise “ et le livre de Meik Wiking “ Le Livre du Hygge “


Les origines du hygge danois


Contrairement à ce qu’on pourrait croire, le mot Hygge vient du vieux norvégien et non du Danois. Cela voulait dire “ bien-être “ .

Par définition, le hygge évoque l'idéal danois, un savant mélange de confort, convivialité, simplicité et bien-être.

Les danois ont adopté le hygge à partir du 18ème siècle, en effet c’est à cette période qu' apparaît pour la première fois le mot Hygge dans un texte Danois.

Ce que nous pouvons remarquer de positif, c’est que les Danois vont l’associer à tous les instants du quotidien et cela donne très envie de l’adopter aussi dans notre quotidien.

Dès leur naissance, les Danois baignent donc dans cet art de vivre et ne se posent même pas la question de comment le cultiver.


A notre tour de cultiver le Hygge comme nous cultivons avec amour notre jardin !


Le Hygge, Késako ?


Vous êtes en train de vous dire : “mais comment peut-on prononcer ce mot ? “ Je vais faire un petit aparté pour vous écrire des conseils de prononciations que j’ai pu lire :


La lettre “Y” se prononce comme la lettre “u” en français. Vous avez pu entendre qu' ils prononcent le son U comme le son OU car le U est difficile à prononcer pour les personnes non francophones car ce son ne fait pas partie de leur langue.

Vous me suivez ? même moi j’ai dû mal à suivre :)


Et donc, nous allons retrouver dans les livres, les articles des prononciations du mot hygge avec par exemple heu-geu, hu-ga ou encore hou-gah ….. Concernant le H, contrairement à la langue française, se prononce chez les danois comme les anglais d'ailleurs.


Nous terminons avec GGE, dans notre langue on va le prononce “gueu” parce qu’on prononce légèrement le son “eu”. Et voilà, vous savez désormais le prononcer mais rien de mieux que d’écouter un Danois le prononcer.


Revenons à notre découverte sur le Hygge :

Saviez-vous que le hygge est une philosophie de vie qui permet aux danois d’être classés parmi les plus heureux du monde ? Cela donne envie tout de suite de tout connaître du Hygge.


Louisa Thomsen Brits, auteure de Hygge le bien-être à la Danoise, le définit ainsi :


« Le hygge (prononcé heu-geu) c’est savoir être présent et être ensemble. C’est un sentiment de chaleur, de sécurité, de réconfort et de protection. »


Vous avez compris que le hygge est un art de vivre, un état d’esprit positif.


C’est un peu la recette du bonheur que nous devons apprendre à cultiver au quotidien.

«Le hygge, c'est la poursuite du bonheur au quotidien, à petite échelle, explique Meik Wiking.


Plus exactement, c’est tout simplement mettre du positif dans des instants qui compose d’une atmosphère douce, de confort, de relaxation, de bonheur passés ensemble.


Vous connaissez ces jours de pluie pendant lesquels vous avez envie que de passer l’après-midi sous la couette avec un bon livre, de regarder de bons films en amoureux, en famille ou entre amis, partager un chocolat chaud, une tisane, dîner à la bonne franquette sans sortir les grands plats dans une atmosphère chaleureuse avec des bougies comme lumière….. tout simplement c’est de enfin profiter et voir les belles choses de la vie avec les personnes que nous aimons. N’oublions pas que les Danois font partie des peuples les plus heureux du MONDE !


Je vous l’accorde c’est une philosophie de vie mais dans un monde où tout va trop vite, où nous avons en permanence la tête dans le guidon, où nous oublions d’apprécier les choses simples de la vie, où nous oublions de dire tout simplement “je t’aime”, “merci”, etc. Il est temps de prendre soin de soi, de notre famille, de ralentir, de remettre les choses à leur place avec un temps pour soi, un temps pour le travail et d’adopter le hygge.


Ensemble dans cet article nous allons cultiver la simplicité et l’authenticité et installer le Hygge et le bonheur dans nos vies.


Cela sera beaucoup mieux non ?




L’atmosphère du Hygge


Ce n’est pas seulement une question d’ambiance sinon ce serait trop simple, mais cela en fait partie.

Imaginez pénétrer chez vous et ressentir immédiatement une douce chaleur en ressentant une sensation délicieuse de bien-être et de calme.


Nous pensons tout de suite à une décoration scandinave et vous avez raison.

C’est avant créer un intérieur chaleureux et convivial ou il fait bon vivre en toute simplicité.

Comme un feu de bois qui crépite et pas de panique si vous n'avez pas de cheminée chez vous, vous pouvez la mettre sur votre téléviseur.




C’est installer le confort chez vous avec des canapés confortables avec de gros coussins, une grande table basse en bois pour accueillir ses convives, des plaids , des tapis en laine, des plantes vertes par exemple, c’est aussi mettre des dizaines et des dizaines de bougies répartis dans votre salon qui vont adoucir l’atmosphère. Dans le Hygge, on préfère toujours les lumières tamisées.

Mettre un rocking chair en bois avec un joli plaid blanc et des coussins pour lire en se balançant.


Cette atmosphère et ce confort doit aussi être dans toutes les pièces de la maison, surtout dans votre chambre avec un grand lit, un bon matelas confortable, en ressortant l'édredon en laine que votre grand-mère a tricoté et des couleurs apaisantes qui invite le marchand de sable à venir


L'indispensable, avoir toujours une cafetière fumante qui invite à partager un bon café en commun, à papoter ensemble et rire… Sans oublier le petit gâteau fait maison qui fond dans la bouche et explose de saveur. Et d’ailleurs, on n’oublie pas de mettre du sucre de coco au lieu du sucre blanc , n’est-ce pas ?




Vous allez dire elle me raconte des carabistouilles cette Catherine, c’est si simple que ça ! mais taratata ! Essayez et vous verrez et je l'ai écrit au dessus c’est avant tout un art de vivre.

J’allais oublier un point : Qui dit confort dit tenue confortable et donc on enlève les chaussures à l'entrée et on plonge nos petons dans de bonnes chaussettes;

l'accessoire indispensable du Hygge !



Cesser de toujours vouloir ce que je n’ai pas !


Nous allons maintenant rentrer dans le cœur du Hygge.

Avez-vous constaté que nous voulons toujours ce que n’avons pas, que nous trouvons trop souvent l’herbe plus verte chez le voisin, que nous envions les autres, que nous passons notre temps à nous plaindre pour rien ( il pleut, je peux pas aller courir, il y a du vent , je vais être décoiffés … )

Personnellement c’est exactement ce qu’il m’arrive actuellement. C’est réel : l’herbe est plus verte chez le voisin ! dans le sens propre du terme :) merci au Mistral qui apparemment souffle plus dans mon jardin et assèche ma pelouse ^^ Mais au final, nous passons notre temps à nous plaindre de tout et nous perdons de l’énergie chaque minute.


Commençons par apprécier ce que nous avons, l’instant présent, les choses simples mais qui sont là dans notre quotidien.


Comme s'asseoir dans son fauteuil et regarder son jardin où les oiseaux nous offrent un spectacle magnifique, c’est partager son dîner chaque soir à deux ou en famille, c’est avoir son chien qui nous suit partout et nous regarde avec un regard rempli d’amour, c’est boire une infusion avec sa grand-mère sous les rayons du soleil d’hiver, c’est se lever le matin en étant en bonne santé, c’est pouvoir aller balader dans le parc dans une nature verdoyante juste à côté de chez soi regarder un coucher de soleil, c’est aller dans son jardin pour s'asseoir sous son chêne en regardant notre jardin, nos animaux, nos enfants rires et jouer .

Chaque instant est source de bien-être, ouvrez les yeux .


Tout simplement, réapprenez à apprécier et accordez de l’importance aux choses minuscules !


Et si nous ressentons un manque qui nous empêche d’être heureux alors faites en sorte de changer. Une seule chose nous empêche de changer, nous même !


Et les jours de pluie, prenez vos bottes, votre magnifique K-Way jaune et aller balader, courir , rire , ne cherchez pas des prétextes pour tout simplement vous plaindre et de passer à côté des moments qui vont vous faire du bien ! Et pourquoi pas , retrouver son âme d’enfant et aller sauter dans les flaques.


Une maille après l’autre


Remettez vous où découvrez des loisirs qui font du bien au moral. A chacun son loisir, mais faites-vous plaisir.

Si votre loisir est la cuisine, alors réalisez chaque dimanche un bon gâteau à partager en famille, en amoureux, avec vos voisins ou vos amis. Prenez du plaisir à cuisiner en prenant le temps de le faire.


Apprenez à tricoter, le tricot est regorge de bienfaits et de plus cela permettra d'offrir à Noël des magnifiques écharpes, des bonnets et faire des couvertures pour votre déco ou encore des bons et beaux coussins en laine.

Et pourquoi le faire seule, invitez vos voisines peu importe l’âge et instaurez cette routine où vous vous retrouvez avec des gâteaux fait maison, un bon chocolat chaud et surtout en écoutant tous les potins :) Bon… n’oubliez pas d’apprendre à tricoter quand même ! D’ailleurs comment s'appelle votre voisine qui a 80 ans ? Ou peut-être plus, qui sait ? Vous la voyez souvent seule lorsqu'elle rentre des courses ou balade son chien, et pourquoi ne pas balader ensemble ? N’oubliez pas que les loisirs ne manquent pas: la peinture, le dessin, la photographie, l’écriture, la belote, la pétanque, faire des confitures, peu importe ! Accordez-vous des moments pour vous et en les partageant et si cela n'existe pas dans votre commune et bien créez-le !



S'autoriser à être heureux dans les moments de tristesse


Comme vous le savez maintenant, les Danois font des peuples les plus heureux et cela en partie grâce au Hygge mais aussi peut-être car il s’autorise à être heureux même dans les moments difficiles. Quand nous vivons des moments difficiles, que ce soit professionnel, personnel, ou des moments tristes, nous nous mettons en mode “rien ne va plus !” et on en vient à ne rien apprécier, on se focalise sur nos problèmes, notre tristesse et on vit chaque jour avec la tête baissée. Mais comment pouvez-vous aller de l’avant en regardant vos pieds et en ruminant chaque seconde “je ne vais pas m’en sortir ! Je vais rester seule toute ma vie ! Il n'y a pas de solution ! C’est impossible ! Je ne vais jamais réussir mon projet ! Je ne suis pas assez bien ! Je ne suis pas à la hauteur ! “


J’avais regardé une conférence d’un moine bouddhiste qui parlait des problèmes en faisant une métaphore avec la rivière qui disait à quelques mots près :

“ Quand vous êtes dans la rivière , vous ne pouvez pas voir la rivière elle-même et ne savez pas où elle vous emmène. Vous ne pouvez voir que les rochers. Mais si vous prenez de la hauteur en escaladant le plus haut rocher, alors vous verrez cette magnifique rivière qui serpente au milieu de la nature “ C’est un peu pareil avec nos soucis, quand nous arrivons à prendre de la hauteur et que nous essayons de la regarder de loin avec un regard neutre, nous pouvons peut-être commencer à trouver des pistes qui nous amèneront à trouver une solution.


Et ce n’est pas parce qu'on est triste qu’on est obligé d’être malheureux. On peut être triste et se donner l’autorisation d’être heureux à des moments. On peut avoir mal, mais refuser que ça nous définisse.


Autorisez-vous à être heureux et à sourire même dans les moments les plus sombres de votre vie !


J’arrête de rester dans mon coin et je m’ouvre aux autres


Aujourd’hui, nous avons tendance à nous isoler, à rentrer chez soi et à fermer sa porte. Je vous le disais plus haut dans mon article en vous demandant comment s'appelle votre voisine. Lui avez-vous dit bonjour ? ou encore comment allez-vous aujourd’hui ? Sommes-nous heureux en nous fermant aux autres ? Je ne dis pas qu’il faut parler à tout le monde et tout le temps mais de réussir de temps en temps à engager la discussion et parler de tout et rien . La plupart d’entre nous ne connaissent pas ses voisins et parfois cela fait du bien de parler à un inconnu juste un instant. Combien de fois nous disons-nous “ regarde le voisin est toujours seul “ allez sonner avec un votre pot de confiture fait maison et croyez moi vous trouverez les mots pour la suite. Et qui sait, c’est peut-être votre âme sœur ! Bon je sais c’est mon côté romantique et fleur bleue qui parle !

Mais c’est aussi dire bonjour à la caissière en lui demandant si elle va bien , au début elle sera étonnée mais au fur à mesure que vous allez partager votre écoute et votre bonne humeur, elle sera heureuse de vous avoir eu à sa caisse.


il y a des milliers de façons de s’ouvrir aux autres, faîtes le premier pas.

Vous allez adorer !


Et l’été alors ?


Comme vous avez pu le lire tout le long de mon article, le hygge n’a pas de saison, c’est avant tout une philosophie de vie.


C’est plutôt une bonne nouvelle, cela veut dire que vous pouvez avoir cette attitude toute l’année.


Pour vous donner un exemple cela peut-être aussi : Les pique-niques dans la nature, les barbecues avec les amis, les concerts en plein air, les festivals d’été à la montagne, camper en famille, faire du vélo dans la fôret peuvent être très hygge, surtout si on les pratique à la recette danoise !


Le mot de fin

Pour moi le hygge est mon mode de vie Naturo, il est important de prendre soin de soi et de ses proches. Les danois n’ont pas trouvé la fontaine de jouvence mais ils ont trouvé la recette du bonheur en toute simplicité et authenticité. Je pense que c’est un exemple à reproduire car nous sommes malheureusement trop nombreux à ne plus réussir à être heureux . Alors un dernier petit conseil, savourez les petits bonheurs minuscules du quotidien, et ne laissez jamais passer une occasion de célébrer le moindre événement positif. Alors, vous vous mettez au bonheur danois ?


Catherine Milly de Rita formation